Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a parti à prendre, partout, sur tout. Il y a avis à donner, opinion à dire, tripes à mettre sur la table. Exprimer sa liberté.

GRANDES VACANCES

Publié le 27 Juillet 2009 par Vincent Schlegel in Rage

 

Vacance du pouvoir. A droite, le désert. A gauche, le chaos. Joli paysage ! Le malaise présidentiel d’hier a dû, comme moi, vous faire arriver à ce constat.  Je ne le souhaite pas à Sarkozy, mais imaginez que cela ait été vraiment grave…   Qui pourrait profiter de la situation ? Plus personne.

 

Vacance du goût. Pantacourts , t-shirts près du corps, tongs, cheveux super-courts : les mâles français ont mis leur tenue de camping testostéronogène. Même quand ils habitent Paris, même quand ils vont travailler, ils mettent leur tenue de camping. Par exemple, au bureau de poste Paris-Observatoire, boulevard du Montparnasse,  transformé en un lieu incroyable. Un lieu qui n’est plus ni un commerce, ni une administration, où l’on peut acheter tout et n’importe quoi, bibelots, autos miniatures, timbres, boîtes en carton, coffrets cadeaux. Dans ce lieu qui n’est plus rien, ils sont tous habillés comme ça. J’ai cru que c’était l’uniforme de postier  imposé par l’entreprise pour l’été. Pas du tout. Tatanes, sandales suédo-hollandaises, doigts de pied ; ficelles qui pendent le long des mollets ;  chacun y allait de son interprétation du look camping-urbain-prout-prout-propre sur lui. J’ai été heureux  de voir dépasser, fugitivement, du chambranle d’une porte  le bout de mégot éteint d’un syndiqué à queue-de-cheval grasse. La vraie Poste, quoi ! 

 

Vacance du talent. Je me faisais cette réflexion, l’autre jour : comment notre époque peut-elle être aussi dénuée de talent pour être à ce point dans l’imitation servile et le culte d’une autre. Moi ça me plaît, puisque l’époque de référence, c’est 1968-1974, en gros. Ecoutez la musique, regardez la déco, décryptez  les typos utilisées par les publicitaires. Dans les playlists que me préparent mes fils aînés, étudiants, je suis infichu de distinguer ce qui date d’aujourd’hui et de ce qui date de ce temps.  On rêve tellement des combats de ces années là. On souffre tellement d’être désœuvré, de ne servir tellement à rien.  Ce qu’on adorerait, aux infos de la nuit, dans un petit grésillement, c’est entendre que l’homme vient de poser le pied sur la Lune. Comme ce serait moderne, universel, et enthousiasmant !

 

Vacance de Michael Jackson. Vacance non pas du corps, qui a disparu (c’est quand même inquiétant, non ?) mais évanouissement d’un pan entier de la musique du monde. Je n’ai jamais été particulièrement fan de ce type, mais là, en écoutant l’hommage que lui rendit Stevie Wonder à cette étrange fête… Pour inspirer si fort, faire si puissamment chanter, si bien jouer du piano, je me dis qu’il manquera. Qu’il y aura un trou.

Stevie ici : https://youtu.be/aejQHbet5YY 

 

Bonnes vacances. Je file à l’Ile d’Yeu.

 

 

 

 

Commenter cet article

Anne Brunet 29/09/2009 12:22


Très intéressant ton blog, n'oublie pas de me l'envoyer...
Je souhaite vivement de lire régulièrement...


henri 29/07/2009 09:55

Il y a une esthétique du ralage.Bonnes vacances.H.

Vincent Schlegel 29/07/2009 09:58


C'est beau comme expression. un peu comme : " Il y a une efficacité du laconisme".


agapanthe 28/07/2009 09:21

J'étais seul hier soir au Théâtre Français ,  mais apparemment pas ce matin sur le blog de Vincent Schlegel... on n'est jamais tranquille là à parler tout seul ! Bon. Vous faites ce que vous voulez.. On peut rester là à twitter gentiment, mais c'est dommage ! Amusez-vous bien.

Vincent Schlegel 28/07/2009 09:30


"...Ou presque seul; l'auteur n'avait pas grand succès"
Je ne récite pas la suite : ce serait immodeste.


agapanthe 28/07/2009 08:58

Ah, tiens ! Puisque vous partez en voyage, puisque vous nous quittez ce soir, je vais en profiter pour dire tout le mal que je pense de vous : vous ne serez pas là pour me contredire. Quel délice la lâcheté !Voilà. Je ne comprends pas pourquoi votre blog ne décole pas. Car il ne décole pas. Quand on voit le torrent de connerie qui inonde la blogosphère ! C'est à apporter de l'eau à votre moulin, c'est à croire qu'il n'y a pas de place pour l'intelligence ? Et pourtant si. Je lis de nombreux blogs, thématiques il est vrai, qui bénéficient d'une notoriété considérable ; des blogs littéraires, et même des blogs où les gens écrivent carrément des livres en ligne, et qui marchent. comment font-ils ? Comment séduire Google ? Comment être mieux référencé, épouvantable mot qui vous expédie direct au répertoire des inventaires de rayons de sport, de croquettes pour chien, de tampons hygiéniques de la logorrhée (ça s'écrit comment, ça ? zut, je n'ai pas mon dico), virtuelle ?Modestement, j'ai bien recommandé votre blog à plusieurs amis et connaissances, et pas les plus crétins, vous pouvez me croire, et bien j'ai eu l'impression qu'ils ne se sentaient pas "à la hauteur", un peu écrasés par une culture invasive, voire impérialiste, une reflexion trop ficelée, je ne sais pas... Et puis, ils ne sont pas toujours d'accord avec vous et ou ne sont pas assez motivés pour vous le faire savoir en termes choisis, ou pas le temps, ou ils s'en fichent en fait ! Vous faites un peu peur, Vincent ! Ca va faire marrer vos enfants et votre femme qui, eux, savent qu'ils peuvent quand même en toute simplicité vous préparer des playlists et des petits plats parce que sommetoute (j'ai bien écrire ça comme ça : ça vous a un petit air très doux, comme sommeil, petit somme...), vous êtes un homme comme les autres, non ?Bonne Ile d'Yeu ! Vous n'y serez pas tout seul !

Vincent Schlegel 28/07/2009 09:14



Merci, Agapanthe, de votre commentaire.


Mais mon blog n'a pas vocation à décoller! Il est juste là pour irriguer en petites idées, petites facéties, petits prurits une communauté de bons amis qui sont ou ne sont pas d'accord avec
moi.
Si j'étais un professionnel consciencieux - je suis conseil en communication- je ferais un blog de communication, et je ferais tout ce qu'il faut pour le faire référencer. J'en recommande
tant à mes clients, des blogs, des sites. Avec toutes les googlisations de la terre, les RP 2.0, les Adwords archi-efficaces.Mais là on est en famille! Je n'ai même pas pris la formule premium
d'Over Blog!
Il n'empêche que vous amis ont le droit de venir et de laisser des commentaires...


Bon été!