Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a parti à prendre, partout, sur tout. Il y a avis à donner, opinion à dire, tripes à mettre sur la table. Exprimer sa liberté.

DISCRIMINATION POSITIVE

Publié le 18 Août 2010 par Vincent Schlegel in Rage

coq%20bleu%20blc%20rge

 

 

 

Alors ça y est, amis du sport : comme moi, vous êtes remis de votre ébaudissement hispano-hongrois ? Vous vous êtes gobergés de cette avalanche de breloques, des beaux titres béats, vengeurs et  chambreurs de la presse, retrouvant sa France bien aimée, celle qui gagne, celle qui travaille et qui transpire? Vous avez lu l’excellent blog Sport-clean (entre nous ce qui se lit de meilleur sur le spectacle du sport http://sportclean.blogspot.com/) ?

 

Représentativité

Une idée me passe par la tête. En athlétisme comme en natation, pas besoin de discrimination positive. Ces sports et ceux qui les pratiquent sont à l’image de la nation, telle qu’elle devrait être : une  communauté de destin, équilibrée, représentative, ouverte avec une envie de s’élever individuellement et collectivement.

L’équipe de France de football, ma bête noire aujourd’hui sous la férule de M. Blanc, ne représente pas la nation, et encore moins l’idée que je m’en fais.

Ce ne serait pas grave si le foot n’était pas le sport le plus puissant, celui qui draine le plus d’argent et mécaniquement, celui qui pèse le plus sur la société, qui a le plus d’impact sur le quotidien des gens, qui constitue le sujet de conversation N°1 des hommes. Celui qui a remplacé, dans les cervelles bling-blinguisées de millions de gamins, l’école dans le rôle de l’ascenseur social.

 

De l'air! Du vent !

L’équipe de France de football aurait besoin d’une bonne dose de discrimination positive. Bien sûr, on devrait y admettre des Français de toutes origines, cela va sans dire. Mais on devrait aussi y admettre des garçons intelligents. Des types qui ont lu un livre dans leur vie (vous vous souvenez de Vikash Dhorasoo, suspecté d’être un intellectuel ?). Des héros qui peuvent accepter de vivre sans un casque sur la tête et de débrancher , ne fût-ce qu'une heure de temps éveillé par jour, leur PSP.  Des gonzes qui jouent à onze sans avoir peur de contribuer. Des chercheurs de gloire qui prennent l’équipe nationale pour autre chose qu’une machine à augmenter leur salaire en club. Des michetons plus discrets. Des créateurs et des artistes, mais aussi des bons soldats.

On devrait aussi faire de la discrimination positive à la Fédération. En admettant dans ses instances dirigeantes d’autres élégances que les gros manteaux, d’autres parcours que le bénévolat mâtiné de rouerie paysanne dépassée par les enjeux financiers, d’autres clients que ceux d’agences de communication nullissimes et profiteuses, d’autres ambitions que la quête d’un éclat de pouvoir qui propulse à la une de L’Equipe, d’autres formes d’esprit que la magouille, d’autres appétits que celui de cette soupe fétide.

Pas d'accord ?

Commenter cet article

schlegel 31/08/2010 17:38



... d'accord.



Vincent Schlegel 31/08/2010 17:42



Bon.